Côte d’Ivoire : Bouaké et les fantômes de Jacques Chirac

Pourquoi Paris n'a-t-il pas enquêté sur la mort de neuf de ses soldats, à Bouaké, en 2004 ? Trois ex-ministres français risquent d'être renvoyés devant la Cour de justice de la République… mais pas l'ancien président.

Avec l’huile de palme, l’Afrique est rattrapée par la déforestation

Forêt tropicale en Afrique centrale.

Nouveau terrain de jeu des industriels du palmier à huile et de l’hévéa, l’Afrique devient aussi la nouvelle frontière de la déforestation, alerte Greenpeace dans un rapport rendu public mardi 23 février. « On assiste actuellement à une véritable ruée sur les forêts africaines, explique l’organisation non gouvernementale (ONG) dans un document de 28 pages. Les investissements s’y multiplient, attirés par des conditions climatiques idéales et surtout par des réglementations peu contraignantes, non appliquées ou particulièrement favorables aux investissements étrangers. »

Rwanda : un nouveau miracle africain ?

Il y a 20 ans, au sortir du génocide, le pays des Mille Collines était en ruines. Aujourd'hui, les économistes louent les "progrès spectaculaires" enregistrés. Qui aurait parié sur le Rwanda après l'épouvantable drame qu'il a vécu en 1994 ? À ce moment-là, les banques sont vides, les récoltes pourrissent sur pieds et les cadavres d'environ 800 000 victimes, essentiellement des Tutsi, minoritaires dans la population,…

En Afrique, la France déçoit

La France est un grand pays mais les dirigeants de notre pays le savent-ils ? De mes récents déplacements en Afrique je retiens des témoignages convergents, la France déçoit. Elle déçoit d’autant plus qu’on en attend beaucoup. Que ce soit des mouvements citoyens ou des élites, j’ai entendu le même discours, la France déçoit. Un ancien chef d’Etat me disait qu’aujourd’hui la politique étrangère de la France est illisible car invisible. « Quand la France s’aligne sur les Etats-Unis, la France disparaît », soupirait-il.

10 raisons de garder un œil sur l'Afrique en 2016

Alors que l'année 2016 se profile sous le signe de l'incertitude et de l'instabilité, elle s'annonce également riche en progrès potentiels. L'Afrique devrait profiter de ces grandes évolutions et en initier quelques-unes.

Forum International Afrique Développement : une 4ème édition réussie

(ATTIJARIWAFA BANK) - Organisée par le groupe Attijariwafa bank et Maroc Export sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 4ème édition du Forum International Afrique Développement sous le thème « Agriculture et électrification : mobiliser les énergies », s’est clôturée avec succès.

Le Bénin, c’est leur affaire : cinq favoris pour succéder à Yayi Boni

Il est décidément bien loin le temps du marxisme-léninisme façon Kérékou. Les cinq favoris à la présidentielle, dont le premier tour a été reporté au 6 mars, sont tous banquiers, hommes d'affaires ou économistes. Et tous rêvent du fauteuil de Boni Yayi.

Le Bénin veut distribuer quatre millions de kits solaires en six mois

Le programme Lumière pour tous a permis, depuis sa phase expérimentale en novembre 2015, de distribuer des lampes solaires à 1 200 écoliers au Bénin. La cérémonie était prévue en décembre 2015, elle a finalement eu lieu le 11 février 2016. Ce jour-là, le président béninois Thomas Boni Yayi a procédé au lancement officiel du programme « Lumière pour tous » à l’école primaire publique de Dekoungbé, dans la banlieue populeuse de Godomey, très touchée par de récurrents problèmes de délestage électrique. « Ce programme permettra la distribution de lampes solaires à tous les écoliers du primaire et les élèves du secondaire et garantira l’électrification de tous les ménages », a déclaré le chef de l’Etat après que les 1 200 scolarisés de cette école ont reçu chacun leur lampe solaire.

«Mines : Botswana et Guinée tirent leur épingle du jeu»

Partenaire privilégié du pays, le diamantaire sud-africain a revu sa stratégie. Ses activités de tri et de négoce s'organisent désormais depuis la capitale, Gaborone. Et tout le monde y gagne. Au beau milieu du bush botswanais, le building moderne en verre teinté se dresse comme un mirage. Ce bâtiment ultrasécurisé, situé à deux kilomètres de l’aéroport de Gaborone, abrite la plus grande richesse du Botswana : ses diamants. En 2006, le pays a décidé de construire son propre centre de tri pour ces cristaux de carbone pur extraits de ses quatre mines alors en activité : Jwaneng (le gisement le plus riche au monde), Orapa (le plus vaste et le plus ancien du Botswana, exploité depuis 1971), ainsi que deux autres plus modestes, Damtshaa (dont la fermeture a été annoncée fin 2015) et Letlhakane.

Une entreprise française veut offrir de l'eau potable à tous les Africains

Une campagne de financement participatif espère réunir un million d'euros en dons pour installer des systèmes de filtration de l'eau polluée dans onze pays d'Afrique. L'objectif est ambitieux, les chiffres donnent le tournis.