Le site des Guinéens

pour la Démocratie et le Développement

En Afrique, le train revient au cœur des grands projets du continent

Une page se tourne en Ethiopie. La ligne ferroviaire reliant la capitale Addis-Abeba au port de Djibouti va de nouveau fonctionner. Pas l’ancienne, construite au début du XXe siècle par des ingénieurs français, puis tombée en désuétude ces dernières décennies. Une autre ligne, érigée cette fois-ci par une entreprise chinoise, est inaugurée ce 5 octobre. L’Ethiopie n’est pas seule à s’intéresser au transport ferroviaire.

Actuellement, l’ensemble des projets d’investissements actuels en Afrique représente 495 milliards de dollars (441 milliards d’euros), d’après Africa Rail, une conférence annuelle qui réunit les professionnels du secteur chaque année.

En grande majorité héritées de la colonisation européenne,

Les voies ferrées d’Afrique sub-saharienne sont aujourd’hui dans un piteux état, à l’exception du réseau sud-africain. Les raisons sont nombreuses : peu d’investissements, matériel désuet, manque de connectivité entre les pays, mauvaise gestion… L’instabilité politique du continent n’a rien arrangé. Dans les années 1990, la majorité des Etats ont cédé la gestion des entreprises nationales à des sociétés privées, souvent européennes. Avec des résultats mitigés : le fret ferroviaire africain ne représente que 7 % du volume global et le trafic de passagers sur le continent ne compte que pour 2 % des déplacements mondiaux.

En Afrique, on a longtemps préféré la route, qui compte pour plus de 80 % du trafic.

« Construire un kilomètre de rail coûte en moyenne 21 millions de dollars. La route est dix fois moins cher », justifie Soteri Gatera, de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies (Uneca). Le continent ne compte ainsi que 51 000 km de voies ferrées, contre 348 500 km en Europe. Or, sans train, pas d’industrialisation, ni de commerce, répète-t-on dans les rapports des institutions internationales. Et « sans industrialisation, pas de développement », résume Getatchew Betru, patron de l’Ethiopian Railways corporation.
Par Vincent Defait (contributeur Le Monde Afrique, Addis-Abeba)
 

Inscription AELY

Elèves du Lycée de Yembering?

Adhérez à  l’Association des Élèves du Lycée de Yembering

et Sympathisants.

Rejoignez-nous!

Opération de distribution de vêtements et de matériels scolaires - octobre 2016

GuineeCODEV - Distribution

Compte rendu d'activités de  l’ONG Guinée Codéveloppement


Ismael BAH

Lire le compte rendu...

Remise officielle des équipements sportifs


 

collectés auprès des administrés de la Mairie de Levallois Perret au bénéfice de la jeunesse de Ratoma.
C'est en présence des autorités Guinéenne et environ 600 personnes de la Commune de Ratoma que cette distribution à eu lieu.
Nos remerciements à Mr le député Maire, à Madame Laurence BOURDET-MATHIS (Adjoint au maire délégué au sport de la ville de Levallois) et aux dirigeants de Levallois Sporting Club pour la réalisation de cette grande collecte.

Voir toutes les photos...

Ratoma-Levallois Football Club

Guinée-Ratoma-Levallois FootballClub-Fathy Pouponne -Equipe technique
Mme Fathy Pouponne et l'Equipe Technique

 

Guinée-Ratoma-Levallois FootballClub-Les equipes au complet et les entraineurs
Les Equipes au complet et les Entraineurs

Recherche dans le site

Login Form