Le site des Guinéens

pour la Démocratie et le Développement

Lycée de Yembering
Association des élèves
Guinée Co Developpement
Laurence Bourdet Mathis, adjointe au maire de Levallois, déléguée au Sport et Ismaël Bah
Colloque à l'Assemblée Nationale Française
Intervention Ismaël Bah
Guinée Co Developpement
Ismaël Bah à l'Elysée
 Mars 2010

Introduction

Créée en juin 2004, modifiée le 21 janvier 2006 au Journal Officiel, la Fédération des associations des Guinéens de France -FAGAF- regroupe environ 73 associations qui interviennent en France et en Guinée. Elle témoigne de la volonté de ses membres d’associer toutes les composantes de la société civile franco-guinéenne afin de favoriser l’intégration des populations issues des migrations, plus particulièrement celle des Guinéens, de renforcer les échanges entre la France et la Guinée et de contribuer au développement de leur pays d’origine.

Elle s’est fixée pour principaux objectifs, d’une part d’offrir aux Français et étrangers d’origine africaine un espace de liberté propre et de leur permettre d’échanger des idées dans le respect des convictions de chacun et des valeurs républicaines ; d’autre part d’organiser à l’intention de ses membres des rencontres, des réunions, débats et colloques susceptibles de permettre l’échange et la confrontation des idées afin d’aider à l’intégration des communautés issues de ces pays.

La FAGAF s’est aussi donné pour mission (voir article 2 des statuts) d’accompagner et d’aider à l’accès au cofinancement des projets locaux portées par des particuliers ou des associations africaines permettant ainsi à certains migrants de créer une entreprise et de retourner s’installer dans leur pays d’origine.

La FAGAF est une association qui travaille en partenariat avec l’ANAEM (Agence Nationale d’Accueil des Etrangers et des Migrants), et le Ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du co-développement, auquel elle soumet des projets. L’Agence Nationale de l’Accueil des Etrangers et des Migrations, (ANAEM) a été créée en 2005. Elle succède à 2 organismes :
- le Service social d’Aide aux Migrants (SSAE), fondé en 1926 ;
- l’Office des Migrations internationales (OMI), fondé en 1945.

Renouvellement du bureau et mise en place du bureau de Conakry

Lors de l’assemblée générale du 25 mars 2007, le conseil d’administration est renouvelé pour deux ans. Monsieur Ismaël BAH est réélu à la présidence de la FAGAF.
Lors de l’assemblée générale du samedi 06 septembre 2008, le bureau de Guinée-codéveloppement, émanation directe de la FAGAF, installé à Conakry, a été élu. Monsieur Madoui SOW en est le président. Le dispositif a été renforcé cette année pare l’arrivée de Madame HANN Iliasse et de Madame Binta SLLA, le Bureau Guinée-codev a été installé à Bambéto dans la Commune de RATOMA

Activités

a- Permanences aide et assistance
Depuis 2006, une permanence est assurée tous les samedis matins à la Maison des associations du 12ème arrondissement. Il s’agit de recevoir les personnes rencontrant des difficultés d’ordre administratif. Ces rendez-vous permettent d’orienter et de guider selon la nature du problème vers les institutions compétentes, de rédiger des courriers pour expliquer ou répondre dans le cadre d’un dossier, de prévoir une intervention si cela est nécessaire. Chaque samedi, 5 à 10 personnes se présentent pour obtenir une aide pour résoudre leurs difficultés ou pour obtenir des informations sur leurs démarches administratives.
Des cours d’alphabétisation et de rattrapage scolaire sont organisés dans le 19ème arrondissement de Paris à destination des jeunes en difficultés et dans les salles de la Maison des associations du 12ème arrondissement. Les adultes eux bénéficient de cours d’alphabétisation, plus particulièrement pour les femmes qui bénéficient aussi d’un accompagnement personnalisé permettant d’aborder des sujets sensibles comme l’excision ou les maladies sexuellement transmissibles. Par ailleurs, la FAGAF organise pour ce public des réunions abordant des thèmes de société visant à améliorer l’intégration, comme « vivre sa religion dans un pays laïc ».


b- Talents et compétences
La FAGAF a crée une structure appelée « Talents et compétences » regroupant les jeunes diplômés, cadres de haut niveau issus de grandes écoles (ENA, Polytechnique, Mines…), dans le but de mobiliser leur expérience et prouver à la Guinée qu’elle dispose d’un vivier de compétences qui peuvent œuvrer pour son développement. La Fédération met aussi tout en œuvre pour promouvoir des actions dans le cadre du co-développement afin de stabiliser les jeunes en Guinée. Pour mettre en relation ces jeunes avec les institutions et les entreprises, elle a instauré un fichier regroupant d’une part, les curriculum vitae des diplômés et d’autre part les offres des employeurs guinéens.
Dans le cadre de « Talents et compétences », la FAGAF a organisé des rencontres thématiques invitant des spécialistes sur des questions intéressant la diaspora et surtout les jeunes sur les problématiques liées à l’intégration et au co-développement notamment :
- 24 Juin 2005 - Conférence sur le thème du co-développement animée par Monsieur Patrick DAL BELLO, Agence française de développement (AFD).
- 24 Avril 2007 - Conférence sur le thème du co-développement et animée par Monsieur Jacques GODFRAIN ancien ministre de la coopération.
- 4 avril 2007 - Conférence de Monsieur Patrick STÉFANINI, conseiller d’Etat, Ministère de l’intérieur sur les nouvelles lois relatives à l’immigration.
- 7 Juillet 2007 - Conférence portant sur le thème co-développement, une autre voie de développement réussi, par Monsieur Guy SERYES, ambassadeur français au co-développement.
- 16 février 2008 - Conférence portant sur la démocratie en Guinée organisée au Sénat sur le haut patronage de Maître Lamine SIDIME, ancien Premier Ministre , Président de la Cour suprême de Guinée.
La FAGAF s’est aussi donné comme mission d’informer le plus largement possible les éventuels candidats prêts à toute extrémité pour émigrer vers les pays d’Europe des risques, souvent mortels, qu’ils encourent et des nombreux problèmes juridiques et sociaux qui les attendent à partir du moment où leur présence sur le territoire n’est pas officiellement acceptée.
- Conférence du président de la FAGAF, Mr Ismaël BAH à l’université KOFI ANNAN à Conakry sur le thème, « loi du 24/07/2006 » portant sur la politique d’immigration en France et sur le co-développement.
- Entretien et sensibilisation de la communauté des pêcheurs d’un quartier de Conakry, Boulbinet, sur la formation et l’initiation aux montages des projets finançable par les programmes d’appui à l’action de développement dans les pays d’origine.
- Création d’une cellule locale « talents et compétences » qui dispose d’un local financé par des partenaires privés.
- Identification des besoins des jeunes et mise en place d’un bureau chargé de l’aide aux dossiers de co-développement.

c- Pratique du culte
La FAGAF s’est attachée à organiser les pratiques du culte musulman des originaires de la Guinée de la région parisienne. La fédération s'est impliquée dans ce dossier en appelant l’attention de M. Nicolas SARKOZY, alors ministre de l’Intérieur en charge du Culte, sur l’absence de participation des musulmans de l’Afrique noire à ce Conseil. La fédération fut reçue par Monsieur Guillaume LARRIVE, conseiller d’Etat en charge du dossier le 5Avril 2006, l'objectif étant que nos compatriotes participent activement aux prochaines élections au sein du Conseil français du culte musulman en 2008. Elle a aussi provoquée une rencontre avec Dalil BOUBAKER, grand recteur de la mosquée de Paris, le 22 Janvier 2005, pour lui présenter les activités de la fédération et les principaux représentants du culte musulman guinéen. Cette réunion s’est déroulée en présence de Maître Champ-Eddine HAFIZ, pour évoquer la question des musulmans d’Afrique noire et de leur intégration au sein du CFCM. Par ailleurs, elle a signé avec un protocole de partenariat avec le Père Guillaume permettant la location et l’utilisation la salle Saint Christie dans le 19ème arrondissement pour les différentes activités cultuelles.

d- Colloque
La FAGAF a organisé à Paris, les 27 et 28 septembre 2008, un colloque intitulé « Les chances de la Guinée : Analyses et perspectives ». Cette manifestation a été l’occasion pour des jeunes Guinéens de l’Union des jeunes Guinéens en mouvement venus de Guinée parler de leur engagement pour leur pays et de l’espoir qu’ils espèrent de la mobilisation de la diaspora. Monsieur Olivier Stirn, Conseiller du Président de la République a ouvert la séance. Et Monsieur Oury Bah, Ministre chargé de la réconciliation nationale de la solidarité et en relation avec les institutions, représentant le 1er Ministre guinéen et le gouvernement a été présent les deux jours. Des délégations de jeunes venant de pays d’Europe avaient fait le déplacement ainsi que Madame Jeanne Martin Cissé, venue de New-York. Une délégation venue du Mali est aussi intervenue.

e- Co-développement
Le président, Ismaël BAH, a signé une convention sur le co-développement avec le gouvernement guinéen. Ce document qui désigne la FAGAF comme seul interlocuteur pour les dossiers de co-développement, va permettre de présenter plusieurs dossiers aux diverses institutions pouvant accorder des crédits dans ce domaine.
Dans ce cadre, le président a été reçu à la Commission européenne à Bruxelles, en compagnie de M. Dominique Faivre, Directeur technique de la FAGAF et Melle Mariama Diallo, pour une journée de travail. Ils ont été accueillis par le Directeur général du développement Afrique, le Chargé régional pour l’Afrique et la chargée de la Guinée.
La FAGAF était aussi présente le 02 décembre 2008 à la Foire de la connaissance pour la migration et le développement à Bruxelles, en Belgique. Cette initiative conjointe des Nations Unies et de l’Union Européenne a regroupé pendant trois jours experts internationaux, membres d’organisations internationales et européennes et des acteurs d’organisations non gouvernementales œuvrant en matière de migration et de développement. La FAGAF a pu ainsi se faire connaître et promouvoir le potentiel de la diaspora guinéenne en matière de codéveloppement. Il est regrettable que la Guinée ne figure pas parmi les seize pays du Sud visés par l’appel à propositions promu à cette foire.

La FAGAF a mis en place d’un dispositif de lutte contre le détournement des deniers publics et contre l’impunité. Un groupe de travail a été constitué avec des membres de la Commission Européenne notamment avec Madame Eva Joly). La Fédération se réserve ainsi, le droit de poursuivre, devant les instances juridiques compétentes, nationales ou internationales, en se constituant partie civile, les gouvernements ou membres de gouvernements qui utiliseraient à des fins personnelles les deniers publics, fonds et biens alloués pour le bien de la communauté.

f- D’un point de vue politique, Monsieur Ismaël BAH s’est attaché à rencontrer des personnalités pour leur expliquer les engagements de FAGAF et les sensibiliser aux difficultés rencontrées sur le terrain par les originaires d’Afrique. Il a ainsi été reçu par Monsieur Bertrand DELANOE, Mairie de Paris le 9 novembre 2005 ; le 3 Mai 2006, par son Excellence M. SYLLA, Ambassadeur de Guinée en France ; le 27 mars 2007, Monsieur Bernard DIGUET, conseiller technique à la présidence, chargé des questions Africaines.

Monsieur Ismaël BAH a aussi été reçu par le CRIF dans l’objectif de définir des actions partenariales comme l’accompagnement dans la formation, l’alphabétisation et l’aide aux personnes en difficulté.

La FAGAF entretient des partenariats privilégiés avec d’autres organismes publics ou privés comme la Marie de Paris, l’Agence Française de développement, l’Association française des volontaires et de Progrès, l’Ingénieurs sans frontières, l’ Hydro sans frontières, le Conseil Régional d’Ile de France, les ambassades de France en Guinée et de Guinée en France.
Le président de la FAGF s’est rendu à Dakar puis en Israël, ou il a eu l’occasion de rencontrer des compatriotes parmi lesquels des militaires, officiers guinéens. La prise du pouvoir par le CNDD et les hypothétiques prochaines élections ont été les thèmes majeurs de ces rencontres. Il semblerait que le Capitaine DADIS n’envisage pas de transmission pacifique et démocratique du pouvoir à la société civile. Il aurait confirmé en disant « - Les partis politiques, les intellectuels m’ont pris pour un con, je ne partirais pas, je me fiche de la Communauté internationale, je vais travailler avec les pays arabes, et les pays comme la Chine ou l’Inde, et le Pakistan » (sic).

La FAGAF prend acte de cette décision et s’engage de travailler sur trois axes :
Tout d’abord demander la libération de tous les prisonniers politiques et tous les militaires détenus ;
Ensuite, instaurer puis renforcer le dispositif de répression contre le détournement des deniers public, contre l’impunité. A cet égard, une réunion est prévue en septembre 2009 à Bruxelles en présence de Madame Eva JOLY député européenne, Maitre Lamine SIDIME, ancien Président de la Cour Suprême, Agrégé de Droit, Eugène GUILAVOGUI membre de l’association des jeunes Avocats de Guinée, TRANSPARENCY INTERNATIONAL. Et SHERPA.
Avec le soutien Rachida DATI, Député Européen et dans le cadre de l’UMP-PPE, militer en Europe pour renforcer les sanctions contre la Guinée jusqu’au départ de la junte. Demander l’interdiction de sortie des membres du Gouvernement du capitaine Dadis CAMARA autoproclamé président de la République .Exploiter tout le potentiel de la feuille de route politique et garder ainsi le cap devant conduire à l’ordre constitutionnel normal dans le cadre du chronogramme approuvé par « l’Association du CNDD » pour répondre aux espoirs suscités par la transition politique.
Une campagne de sensibilisation est prévue dès le mois de septembre pour rencontrer les autorités de la sous région, pour informer de la situation politique de la Guinée et obtenir leur appui dans le processus de retour à la démocratie.

Aujourd’hui la Guinée est un pays peuplée de 80 % de Musulmans dirigé par un président autoproclamé retranché dans le camp militaire Alpha Yaya, dans lequel se côtoient alcool, prostitution, armes et drogue et qui dans le même temps s’adresse à la population en prenant pour références la Bible, le Coran.

Nous soutenir et nous écrire/ FAGAF/Guinee-co-développement
181 Avenue Daumesnil
75012 Paris ou Commune de RATOMA Bambéto Guinée Conakry
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. 
AUTEUR:Ismael Bah

Mis à jour (Mardi, 09 Mars 2010 09:30)

Association du Lycée de Yembering

GUINEE - Lycée Yembering

 

GUINEE - Lycée Yembering

 

GUINEE - Lycée Yembering

Guinée-Remise des équipements sportifs

Mlle Adama BAH ( Secrétaire Chargée à la Communication). Lecture du discours de Bienvenu et remerciement.

Mlle Halimatou MARTIN ( Secrétaire Générale de RLFC). Interview sur le déroulement de la Cérémonie de remise officielle des équipements

Mr Sékou Djibril CAMARA  ( Président de RLFC) Interview sur le déroulement de la Cérémonie de remise officielle des équipements

Match de Gala organisé a l'honneur de Mr BAH Ismael entre l'équipe A et l'équipe Blors de son arriver à Conakry

Yembering - Paris12

MAGUINEE.COM - Yembering
Appel de la Ville de YEMBERING pour la promotion de l’Economie Sociale et Solidaire

Rejoignez-nous!

Lire la suite...

Ratoma-Levallois Football Club

Inscription AELY

Elèves du Lycée de Yembering?

Adhérez à  l’Association des Élèves du Lycée de Yembering

et Sympathisants.

Rejoignez-nous!

Opération de distribution de vêtements et de matériels scolaires - octobre 2016

GuineeCODEV - Distribution

Compte rendu d'activités de  l’ONG Guinée Codéveloppement


Ismael BAH

Lire le compte rendu...

Remise officielle des équipements sportifs


 

collectés auprès des administrés de la Mairie de Levallois Perret au bénéfice de la jeunesse de Ratoma.
C'est en présence des autorités Guinéenne et environ 600 personnes de la Commune de Ratoma que cette distribution à eu lieu.
Nos remerciements à Mr le député Maire, à Madame Laurence BOURDET-MATHIS (Adjoint au maire délégué au sport de la ville de Levallois) et aux dirigeants de Levallois Sporting Club pour la réalisation de cette grande collecte.

Voir toutes les photos...

Ratoma-Levallois Football Club

Guinée-Ratoma-Levallois FootballClub-Fathy Pouponne -Equipe technique
Mme Fathy Pouponne et l'Equipe Technique

 

Guinée-Ratoma-Levallois FootballClub-Les equipes au complet et les entraineurs
Les Equipes au complet et les Entraineurs

Recherche dans le site

GUINEE CODEVELOPPEMENT

En  2011, la Fédération des associations des Guinéens de France - FAGAF, devient Guinée-Codéveloppment et dans sa dynamique, continue à contribuer au recrutement de ces futurs cadres pour leur pays et à leur formation.
Guinée-Codéveloppment organise des rencontres avec des personnalités politiques françaises et africaines à même de répondre à leurs préoccupations.

Guinée-Codéveloppment regroupe environ 73 associations qui interviennent en France et en Guinée. Elle témoigne de la volonté de ses membres d’associer toutes les composantes de la société civile franco-guinéenne afin de favoriser l’intégration des populations issues des migrations, plus particulièrement celle des Guinéens, de renforcer les échanges entre la France et la Guinée et de contribuer au développement de leur pays d’origine.

Login Form